Sortir de l’endettement est souvent très compliqué. Avec le rachat de prêt, un emprunteur peut facilement rééquilibrer son budget et bénéficier d’un pouvoir d’achat beaucoup plus élevé.

Répercussions liées au rachat de prêt

Le rachat de prêt est une solution radicale destinée à aider les personnes à éviter le surendettement et à gérer leurs dettes bancaires. Néanmoins, ce dispositif a des répercussions sur la vie d’un ménage. Ces conséquences sont assez déplaisantes.

L’une d’entre elles porte sur l’étalement de la durée de remboursement. Normalement, si l’emprunteur doit mettre 15 ans à rembourser toutes ses dettes bancaires, s’il opte pour une restructuration de ses prêts en cours, la durée de remboursement peut s’échelonner sur 20 ans, soit cinq ans de plus. Par conséquent, avant d’envisager sérieusement de faire un rachat de prêt, il vaut mieux d’abord définir si cela en vaut vraiment la peine et que l’opération est réellement rentable pour le débiteur.

D’autres solutions existent pour rééquilibrer ses finances

Le fait est qu’il existe d’autres solutions beaucoup moins draconiennes que le rachat de prêt, permettant de rééquilibrer ses finances mises à mal par une accumulation de dettes. Par exemple, en changeant ses habitudes quotidiennes, l’individu peut espérer une amélioration de sa situation. Pour cela, il peut minimiser ses dépenses et supprimer les charges compressibles comme les vêtements, les cadeaux, les sorties au cinéma ou au restaurant, les loisirs ou encore l’achat d’électroménagers.

De même, tant qu’il ne retrouve pas une situation financière saine, l’endetté doit éviter de contracter d’autres prêts surtout ceux dont le taux d’intérêt est élevé à l’instar du prêt revolving. Bénéficier de plus de rentrée d’argent peut aussi aider le ménage. Si des opportunités se présentent, un emprunteur et son conjoint peuvent s’engager dans un job supplémentaire, cumuler les heures supplémentaires au boulot ou encore augmenter leurs ressources avec des revenus d’appoint. Tout cela, bien entendu jusqu’à ce qu’ils profitent d’un meilleur pouvoir d’achat. Il faut aussi se séparer de biens de valeurs et revendre l’une de ses voitures si on en a plusieurs.