Dans la pratique, ce sont deux solutions qui diffèrent en plusieurs points. En effet, le surendettement représente un rachat de vos dettes par l’état, qui vous permettra de rembourser plus tranquillement celle ci en les rééchelonnant. Cependant, le gros désavantage de cette méthode est la tutelle qui l’accompagne, car c’est l’État qui gérera désormais vos finances, sans parler d’une interdiction de crédit d’au moins 5 ans due à l’inscription au FICP. Le rachat de crédit, en revanche, regroupe également vos dettes, mais vous gardez le contrôle de votre budget. Alors à choisir…