Ce fichier, que l’on appelle FICP, est en réalité un registre dans lequel sont inscrits toutes les personnes qui ont eu des incidents lors du paiement de leurs mensualités de crédits. Il est appelé plus communément le fichier mauvais payeur, et n’est pas à confondre avec le fichier de la Banque de France, ou interdit bancaire. Ce fichier n’est pas aussi restrictif que ce dernier : en effet, il a plutôt un rôle d’information pour les établissements de crédits, qui le consultent au moment de l’étude d’un dossier de prêt. Il peut constituer un motif de refus, mais ce n’est pas systématique, et cela n’empêche pas non plus de réaliser un rachat de crédits.