Les crédits sont soumis à une législation stricte afin d’éviter les abus sur les consommateurs, de la part des divers établissements de crédits, et banques. Le taux d’usure en fait partie : c’est un taux de base au delà duquel les organismes emprunteurs n’ont pas le droit d’aller. Il est exprimé d’ailleurs dans le code de la consommation, et donc régi par la loi. Ainsi, les maisons de crédits sont bloqués au niveau des taux, et ne peuvent en aucun cas dépasser ceux qui sont établis par cette législation, et le consommateur est certain qu’il est protégé à ce niveau.